Now Reading
L’histoire de la Tunisie fut écrite par des femmes, qui sont-elles ?

L’histoire de la Tunisie fut écrite par des femmes, qui sont-elles ?

Depuis le commencement jusqu’à nos jours, des figures féminines ont marqué l’histoire de la Tunisie. Braves, fortes et instruites, tels sont les adjectifs qui décriraient au mieux une femme qui fut l’essence même du pays.

 

♦Elyssa fondatrice de Carthage

 

Reine fondatrice de Carthage. La princesse phénicienne, première-née du roi de Tyr a débarqué sur les cotes de Tunis en 814 av. J.-C où elle a choisit de fonder sa nouvelle Capitale : Carthage. La nouvelle cité punique prospéra sous le règne d’Elissa devenant le centre des échanges commerciaux de la méditerranée. La sagesse de Didon, son charisme et sa forte personnalité ont fait d’elle une légende qui a inspiré plusieurs œuvres d’art romains et grecques.

La Kahena

la reine guerrière berbère. Dihya Tebtet ou Reine des Aurès, El-Kahena est le symbole de la résistance Amazigh et l’une des premières féministes bien avant le Moyen Age. Après le décès de son père, elle a pris la tête de la résistance, unifiant les tribus berbères pour combattre les envahisseurs arabes. Elle défait par deux fois la grande armée des Omeyyades et refuse de se soumettre à l’invasion islamique jusqu’à sa capture en 623 par Hassan Ibn Noôman qui l’a décapitée et envoyé sa tete comme trophée de guerre au Calife Abd al-Malik. Réputée par sa beauté, son courage et son patriotisme, sa légende est encore célébrée dans les poèmes du patrimoine tunisien et algérien.

Aziza Othmana

Aziza fonde un hospice réservé aux soins médicaux des plus démunis, situé rue El Azzafine, près de l’actuel hôpital qui porte son nom. Elle met aussi en place des centres de dons (habous), voués à la constitution de trousseaux de jeunes filles pauvres, au financement de la circoncision des orphelins, ou encore à assurer le bien être d’anciens prisonniers, d’esclaves et personnes âgées.

Fatima El Fehrya

Fatima, ou Oum al-Banîn, est originaire de Kairouan en Tunisie

Fatima entreprit de rénover une mosquée du quartier d’al-Qarawiyyîn qui deviendra la première université de l’histoire

Jazia Hlelya

Considérée comme l’Iliade arabe

Cavalière et guerrière, poétesse et aventurière

 

Tawhida Ben Cheikh 

Première femme médecin tunisienne et dans le monde arabe.

En 1928 elle devient la 1ère bachelière tunisienne.

Elle s’inscrit à la faculté de médecine à Paris et fut diplômée en 1936.

Elle fonde aussi le premier service hospitalier de planning familial et de limitation des naissances, ainsi que la première clinique spécialisée dans le contrôle des naissances.

 

 

 

 

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top