Now Reading
L’Univers s’étend plus rapidement que prévu

L’Univers s’étend plus rapidement que prévu

Si l’on connaît aujourd’hui nombre des rouages de l’Univers, celui-ci a encore une grande part de mystères à nous révéler. Et régulièrement, les experts s’étonnent de découvrir de nouvelles données, venant parfois contredire ce qu’ils prenaient pour acquis. Il semblerait ainsi que l’Univers s’étende effectivement plus rapidement qu’on ne le pensait..

Jusqu’alors, les astronomes s’accordaient à dire que l’expansion de l’Univers s’effectuait à la vitesse de 71,9 km par seconde par mégaparsec – un mégaparsec valant environ 3,26 millions d’années-lumière -, c’est la constante de Hubble. Une constante cohérente avec un calcul dévoilé l’année dernière par une équipe menée par le lauréat au Prix Nobel Adam Riess et bien supérieure aux 66,9 km par seconde par mégaparsec estimés par l’ESA et sa mission Planck en 2015.
Pour arriver à cette estimation, les chercheurs, dirigés par Sherry Suyu du Max Planck Institute for Astrophysics en Allemagne et Frédéric Courbin de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse, ont étudié la courbure de la lumière provenant de quasars lointains opérée par les galaxies proches de la Terre. Des mesures rendues possibles grâce notamment aux télescopes spatiaux Hubble et Spitzer ainsi qu’à de nombreux instruments terrestres, « de la seule géométrie et la relativité générale, rien d’autre« , précisait Frédéric Courbin.
Cette différence dans l’estimation de la constante de Hubble pourrait refléter quelque chose que les astronomes ne comprennent pas encore concernant la naissance de l’Univers ou quelque chose qui aurait changé depuis cette époque. Il se pourrait ainsi très bien que l’énergie noire – qui serait la source de l’expansion de l’Univers – soit de plus en plus forte.
Cette divergence pourrait aussi indiquer que la matière noire aurait des caractéristiques inconnues à l’heure actuelle ou même que la théorie d’Einstein ne serait pas sans faille. « Le rythme de l’expansion de l’Univers commence à être mesuré de plusieurs manières avec un tel degré de précision que les différences actuelles peuvent être le signe de nouvelles lois physiques au-delà de notre compréhension actuelle de l’Univers« , déclarait Sherry Suyu.

source:  ubergizmo.com

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top