Now Reading
Un magnifique texte sur le voile, à lire absolument

Un magnifique texte sur le voile, à lire absolument

Il est parfois difficile de comprendre les choix des autres, la seule manière de les comprendre c’est de les écouter, la différence se cultive et en ces temps de haine se doit d’être respectée , bien-traitée…nous bâtissons la haine et nous seul pouvons la détruire, un texte honnête sur une voilée française qui parle de sa routine, un texte de Elsa Ray   :

La routine.

Se lever avant les premières lueurs. S’étirer, bailler, se sentir épuisée.
Avoir, pendant une demie seconde, l’envie de se recoucher. Se raviser.
Réciter en silence les invocations du matin. Se rappeler que la prière est meilleure que le sommeil.
Se lever, aller à la salle-de-bain, purifier son corps alors que son cœur s’éveille.

Enfiler l’abaya, mettre le foulard et prier. Se plonger hors du temps, hors des gens.
Faire des invocations, espérer, pleurer. L’aimer intensément.

Être réveillée par le soleil. S’étirer à nouveau, bailler, se sentir plus reposée.
Se diriger vers la cuisine. Faire chauffer l’eau du thé
Se servir des céréales, grignoter une ou deux tartines
Penser aux projets de la journée, rêver des oliviers de Palestine

Se regarder dans le miroir de la salle-de-bain. Faire la moue.
Répéter sa routine matinale, soupirer un peu, siffloter beaucoup

Arriver devant la porte d’entrée. Avoir un foulard choisi avec soin, assorti à sa tenue
Sortir des épingles en plastique un peu vieilles et toutes tordues
Nouer ses cheveux en chignon comme une danseuse étoile
Faire ces gestes délicats qu’on ne réserve qu’à son voile

Tournent les étoffes, piquent les épingles. Un geste si simple, une preuve d’amour
Tournent les étoffes, piquent les épingles. Sentir son cœur devenir plus lourd

Penser un peu aux regards, aux remarques, aux insultes
N’avoir plus envie de sortir. Vous avez dit « liberté de culte » ?
Se dire qu’il faut être forte, que la Foi l’emporte sur tout
Que le courage, la dignité et les convictions maintiennent debout.

Ouvrir la porte d’entrée, respirer l’air frais. Dire « Bismillah » et se sentir plus légère
Marcher dans la rue, s’installer dans un bus. Sourire aux regards de travers

Comprendre qu’une injustice fait souffrir sa victime autant que son bourreau
Car si des droits nous sont bafoués, eux ont le cœur telle une épée dans son fourreau
Ceux qui sèment la terreur et le sang ont presque gagné
Quand ce n’est pas la mort qui nous a unis c’est la haine qui nous a divisé

Voir un jeune garçon rebelle céder sa place à une mémé
Dire « salam » à une inconnue et caresser la joue d’un bébé
Prendre un escalator et sentir quelqu’un qui vous tape dans le dos
S’attendre au pire, se retourner lentement, sentir son pouls monter crescendo

Une femme vous sourit timidement et vous dit
« Ce voile vous va très bien, vous êtes très jolie »
La routine de la journée est cassée. Par une belle parole, une preuve d’amitié
Se rappeler qu’on n’apprécie vraiment la Lumière, que lorsqu’elle transperce l’obscurité.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top