Now Reading
Makroudh, les délices de Kairouan

Makroudh, les délices de Kairouan

Également orthographié Makroud ou Makrout, le Makroudh est une pâtisserie maghrébine sous la forme de délicieux petits gâteaux à la semoule, fourrés le plus souvent de pâte de dattes et trempés dans le miel ou sirop de sucre.

Il trouve ses origines en Tunisie dans la ville historique de Kairouan, mais on le retrouve aussi dans les pays voisins comme l’Algérie et la Lybie. A Malte, il fut introduit par la dynastie arabe des Aghlabides, et au Maroc, notamment dans les villes d’Oujda et Tétouan où il fut introduit par les immigrés algériens et à Fès où il fut sans aucun doute introduit par les Tunisiens de Kairouan au IXème siècle. C’est une pâtisserie confectionnée à l’occasion des fêtes.

Le Makroudh est préparé en superposant une couche de pâte à base de semoule de blé dur et une couche de pâte de dattes, parfois des Deglet Nour, ou quelquefois de figues ou d’amandes. Le tout est ensuite roulé, puis découpé sous forme de losanges ou de triangles avant la cuisson et le plus souvent frit dans une huile végétale. Le Makroudh est ensuite trempé dans un sirop mielleux à base de sucre et de citron ou de zestes d’oranges. Il est enfin servi à froid.

Le Makroudh en Tunisie se prépare selon plusieurs recettes, notamment à base de dattes ou plus traditionnellement aux figues. Cette multitude de variétés s’explique par la riche de l’influence que la Tunisie à connue pendant des siècles avec les Vandales, les Byzantins, les Phéniciens qui fondèrent Carthage et les Romains. Les meilleures recettes du Makroudh restent toujours celles des grands mères, elles sont loin de celles du commerce et des grandes surfaces. Le Makroudh traditionnel est fait avec une bonne semoule de blé, de l’huile d’olive de qualité, les meilleures dattes de la saison et surtout avec beaucoup d’amour.

On vous livre aujourd’hui la recette pour un Makroudh kairouanais authentique, fondant, succulent et savoureux !

Ingrédients :

• 2 bols de semoule moyenne
• 1 bol de beurre
• 1 pincée de sel
• 1 bol d’eau
• 2 tasses de dattes en pâte
• 1 petite tasse de sucre semoule
• 1 cuillerée à de cannelle en poudre
• 3 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger
• Du miel
• Huile pour friture

Préparation:

– Mélanger la semoule, le beurre et le sel.

– Mouiller d’eau tiède et travailler jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

– Laisser reposer quelques instants.

– Préparer la farce avec la pâte de dattes, le sucre, la cannelle, l’eau de fleur d’oranger, bien mélanger.

– Puis reprendre la pâte de semoule, la partager en petit tas, que l’on moule en petits boudins, les fendre au milieu, ensuite introduire dans la fente de petits bâtonnets de farce, souder l’ouverture du le rouler de nouveau pour le lisser.

-Découper en losange et faire frire dans une grande friture (de préférence dans une friteuse).

– Dorer les deux faces et retirer à l’aide d’une écumoire.

– Laisser égoutter puis tremper dans du miel ou dans un sirop de sucre (dans une casserole mélanger de l’eau + sucre semoule + jus de citron pour le goût. Le sirop est prêt lorsqu’une goutte de sirop déposée sur une assiette tient sans s’écraser).

– A la sortie du bain de sirop/miel, on peut plonger Makroudh dans un bol de graines de sésame grillées.

A servir froid avec du café turc ou du thé à la menthe.

Bonne appétit !

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top