Now Reading
Manouba la reine du grand Tunis

Manouba la reine du grand Tunis

La Manouba, est un lieu plein d’histoires, presque intrigantes par la présence de ces palais fermés. Elle faisait partie des résidences d’été des beys de Tunis, mais pas seulement . Manouba fut incarnée par des personnalités comme Le leader nationaliste Salah Farhat, la chanteuse Latifa, le sportif Khaled Korbi et la sainte Lella Manoubia …

La ville abrite un ensemble de palais appartenant à des ministres beylicaux. On dénombre près de vingt grandes demeures, dont huit palais au milieu de segna (vergers) du XIXe siècle, construites sur le modèle de palais italiens avec de fortes notes arabo-andalouses.

Le nom de La Manouba remonterait à l’Antiquité, en se basant sur l’étymologie , et proviendrait du mot punique signifiant « marché agricole »

kobet-enhas-2

800px-Pavillon_d'entr_e_du_palais_Kh_reddine_3

800px-Pavillon_d'entr_e_du_palais_Kh_reddine___la_Manouba

On peut citer parmi les plus connus :

– Le palais Kobbet El Nhas, bâti par Moustapha Bey et habité par le général mamelouk Farhat Caïd Jbira puis le général mamelouk Rachid ; c’est là que naît en 1894 le leader nationaliste Salah Farhat

– Le palais Ali Zarrouk ou Dar Rustum, construit par le général Rustum et devenu le siège du gouvernorat de la Manouba ;

– Le palais de la Rose (Ksar el warda), transformé par Sadok Bey en caserne de cavalerie et abritant désormais le Musée militaire national ;

– Le palais Mohammed Khaznadar devenu une propriété privée ;

– Le palais Kheireddine Pacha (El Makaad), confisqué par le bey en 1864 pour être offert à celui-ci puis devenu propriété privée de Sofia Ben Azouz, fille du colonel (binbachi) El Hadj Khelifa Tounsi, contrôleur général des dépenses des palais beylicaux.

 

 

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top