Now Reading
Métro: sauve-qui-peut !

Métro: sauve-qui-peut !

La cohabitation pacifique, un terme totalement étranger aux usagers des transports en communs en Tunisie.
Fortes chaleurs, odeurs désagréables et confinement étouffant… Les transports en commun ont tout d’un lieu que l’on voudrait éviter à tout prix. Facile à deviner, il vous suffit de le lire sur le visage des citoyens afin de mesurer “l’enfer” verdâtre.
Tout est dans le regard…ou presque. En s’aventurant dans les méandres de nos transports publics, le verdict tombe : disputes qui éclatent, bousculades, harcèlement sexuel, pollution olfactive et sonore.
Tangentiel au désagréable, typiquement anti-social, l’usager Lambda des métros et taxis communs de Tunis est un être normalement exécrable.
Voici un échantillon de comportements totalement ordinaires :

1. Quand il monte dans le métro, il se place pile à l’endroit où il aura besoin de descendre. Ce spécimen ne peut pas faire preuve d’efficacité et se mettre là où il y a moins de monde et là ماتسمع كان قدم الوسط فارغ

2. Le métro arrive, le citoyen se trouve à 200 mètres, la sonnette de fermeture des portes retentit: Ce spécimen se tape un sprint tel un dératé, tuant trois vieilles dames sur son passage et ce dans l’espoir d’atteindre les portes. Exclamation amoureuse : حل عينيك ملا همجية هكا هكا مرا كبيرة

3. Les portes du paradis Alias métro s’ouvrent. Ce spécimen (homme d’affaires ayant raté son rendez vous à la bourse généralement ) fonce dans le tas tel un bulldozer; chacun pour soi mec !
تفرغ Vagouna سايس تي بشوية خالي نهبطوستنا

4. Niveau comportement, ce passager est le plus flippant. Au grès des journées, ce spécimen fixe sans relâche la fille la plus canon de la rame, il consulte son téléphone par dessus l’épaule de son voisin, imagine la vie des autres en balayant son regard et en exposant ses aisselles telle une arme de destruction massive.

5. Niveau humanisme, c’est une mère Térésa réincarnée. Quand une personne âgée monte dans le métro, ce spécimen s’efforce de dormir (deux secondes plus tôt, il essayait d’entamer la conversation avec sa voisine du nez), reste assis, regarde autour de lui pour voir s’il y a bien quelqu’un susceptible d’offrir sa place à cette veille dame, et fini par refermer les yeux (il est bien fatigué lui aussi, bordel )
التونسي للتونسي رحمة

6. Alerte rouge ! pendant la saison hivernale, ce spécimen qui avait choppé la grippe,la crève et tout ce qui fait qu’il dégouline, éternue dans ses mains (ouf! ) et les reposent amoureusement, pleines de microbes sur la barre.

7. Bientôt arrivé à destination, ce spécimen se met en position d’alerte, les mains sur les poignées depuis dèjà deux précédentes station, son corps tel un guerrier se met devant la porte, la monopolise afin de sortir en premier.
هابط المحطة الجاية خويا

8. Dès son jeune âge, ce spécimen excelle dans le NAWAK. Ne voulons pas se mélanger, il s’installe confortablement à l’extérieur sur une structure métallique au niveau de la dernière rame du métro, les jambes qui pendouillent, en s’agrippant aux essuies glace comme un primate en quête de sensations fortes. 

انشالله صغر موش هبال

9. Aux heures de pointes, le spectacle est fascinant. ce spécimen? généralement accompagné de ses semblables, persistent à prendre le métro malgré qu’il soit plein à craquer. Il monte, construit un bloc, un mur défensif afin d’empêcher la porte de se renfermer et laisse son corps se balancer au rythme d’un métro qui valse. 

10. Parce qu’il aime diffuser la bonne humeur, ce spécimen n’hésite pas à partager sa playlist avec les autres passagers. Et tant pis pour ceux qui ne sont pas du même goût musical. Rap, Rai, Mezoued & Co tout y passe. 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top