Now Reading
Nawal al-Hawsawi, la pasionaria saoudienne

Nawal al-Hawsawi, la pasionaria saoudienne

Non, il ne s’agit pas de Nawel al-Saadawi, icône du féminisme en Egypte et dans le monde arabe. Il s’agit bien d’une saoudienne Nawal al-Hawsawi, qui se bat contre le racisme et la misogynie dans son pays. 

Saoudienne de couleur, car un grand nombre des saoudiens sont noires et sont malheureusement victimes de racisme, ils sont désigné par le quolibet “abd”, qui veut dire esclave en arabe. Ceci est paradoxal dans un pays qui se dit fondamentalement musulman parce que l’Islam met sur un même piédestal tous les êtres humains sans exception. Sans oublier que Bilal, premier muezzin de l’Islam, était noir de peau et très aimé par le prophète.

Hélas, tout ceci ne change en rien la mentalité esclavagiste qui sévit encore en Arabie. Le combat de Nawal débute  en 2013 quand elle fut bousculée dans un grand magasin de la Mecque par une femme qui la traita de ” abda “. Elle n’avalera pas la couleuvre et portera plainte mais finit par abandonner les poursuites judiciaires car la dame qui l’a insulté s’est excusée. Mais son combat ne s’arrêtera pas de sitôt. Pilote de ligne formée aux Etats-Unis et ayant épousée un citoyen américain blanc, elle excède beaucoup d’extrémistes qui voient en elle l’incarnation de tout ce qu’ils haïssent. Ces derniers lancent une cyberattaque contre son compte Twitter, l’insultent et la menacent de mort. Elle alerte le ministère de l’intérieur mais continue à mener son combat pour une société plus tolérante, anti-esclavagiste et ouverte.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top