Now Reading
Nos chers parents tunisiens et leurs mauvaises habitudes

Nos chers parents tunisiens et leurs mauvaises habitudes

C’est parce que pères et mères sont les architectes de l’éducation qu’on les respecte tellement. Vous pouvez être adorables et sympathiques, comme stressants et antipathiques. Voici quelques situations qu’on vit aux dépens de nos parents.

  • Ça crie : “ya weldi koum ou enti nhar kemel tfachakh fel noum !” Alors qu’on est DIMANCHE, et qu’il n’est encore que 10h ! Je ne sais pas si c’est par sadisme ou égoïsme, merci mais non merci, ce genre de réveil c’est FINI !
  • Lorsque tu as une mauvaise note : “Ken ma takrach belgdé rak bech tkamel zabel”. C’est quoi ce délire de zabel ? à la longue vous allez le traumatiser votre enfant, il va finir par croire que c’est soit le stéthoscope, soit la benne à poubelle, c’est top !
  • On a tous eu droit à :“Takra wela lehi(a) tahki aala Facebook ?” . Wallahiiii un peu des deux j’ai envie de dire, l’un n’empêche pas l’autre…
  • Quand tu sors : “Allo, finek ? Maa chkoun ? Aalech ? ou kifech ? ma trawahch emakher !” . Que tu aies 25 ans ou 35, tant que tu vivras encore sous leur toit, à leurs 10 commandements tu te plieras.  ( Couvre feu ou pas ! )
  • Quand tu viens à peine de t’asseoir ou encore de rentrer chez toi, et qu’ils te demandent un service “Aych weldi (benti) nssit el khobz, akhtef rouhek fissaa” et que tu dis oui avec la tête mais non avec le cœur comme dirai J.Prevert.
  • Quand tu annonces que tu vas chez un(e) tel(le) : “Et pourquoi ce n’est pas lui (elle) qui viendrai à la maison ?”. Tout simplement parce que si j’en avais envie on serait tous les deux ici !
  • C’est fou ! Mais il suffit que tu ne fasses pas une corvée un jour pour que tu deviennes LA personne qui ne les a jamais aidé !

 

Vous pouvez être insistants et durs par moments… Mais vous resterez toujours nos héros et on vous aimera continuellement.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top