Now Reading
Premiers gestes de secours en cas de noyade !

Premiers gestes de secours en cas de noyade !

Gestes à ne pas faire devant une personne qui est en train de se noyer

Se jeter à l’eau sans réfléchir, pour porter secours à la victime, surtout si vous ne savez pas bien nager.

Premiers gestes

  • Essayer de sortir la personne de l’eau sans se mettre en danger.
  • La placer sur une zone permettant de s’appuyer correctement.
  • Attirer l’attention d’autres personnes.
  • Appeler ou faire appeler les secours .

Le principe des gestes de secours

Le principe des gestes de secours est de faire passer dans les poumons de l’enfant ou de l’adulte de l’air frais contenu dans les voies aériennes du sauveteur.

Vérifier l’état de conscience de la victime avant tout et s’assurer que la victime respire

Vérifier que la victime respire : regarder si son torse se soulève et essayer de sentir son souffle sur votre joue. Si la personne respire normalement, la tourner sur le côté en la plaçant en position latérale de sécurité de façon à ce qu’elle ne s’étouffe pas si elle est prise de vomissements. Ne pas tenter d’essayer d’extraire l’eau des poumons. Ne pas faire vomir la victime. Alerter les secours.

Si la victime ne respire pas : effectuer un bouche à bouche

Le principe du bouche à bouche est de faire passer dans les poumons de l’enfant de l’air frais contenu dans les voies aériennes du sauveteur.

Chez un adulte

  • Basculer la tête de la victime vers l’arrière et soulever le menton.
  • Placer une main sur le front et pincer le nez d’une main entre le pouce et l’index.
  • De l’autre main, ouvrir la bouche et relever le menton.
  • Inspirer normalement, se pencher vers la victime et couvrir entièrement sa bouche par la vôtre.
  • Puis souffler dans la bouche jusqu’à ce que la poitrine se soulève.
  • Insuffler lentement et régulièrement de l’air dans la bouche de la victime tout en vérifiant que sa poitrine se soulève.
  • Chaque insufflation dure environ 1 seconde.
  • Commencer par deux insufflations (bouche-à-bouche).
  • En cas de réaction (toux, mouvements…) continuer le bouche-à-bouche.
  • Maintenir la tête de la victime basculée en arrière et son menton relevé,
  • Se redresser pour vérifier que sa poitrine s’abaisse à l’expiration.
  • Inspirer de nouveau normalement et pratiquer une seconde insufflation.
  • Si la victime ne réagit pas, faire des cycles de massage cardiaque et de bouche-à-bouche pendant une minute et alertez les secours.
  • Si possible, faites alerter les secours par une autre personne et continuez les manoeuvres jusqu’à l’arrivée des secours.

 

Chez un enfant et un bébé

  • La tête de l’enfant doit être renversée en arrière, sinon sa langue risque de boucher le passage.
  • Chez le nourrisson, appliquez largement la bouche ouverte à la fois sur son nez et sa bouche.
  • Chez l’enfant, soufflez dans la bouche, en pinçant les narines.
  • Pour être efficace, l’insufflation doit obtenir un début de soulèvement de la poitrine de la victime, sans excès.
  • La fréquence des insufflations est de 15 à 20 par minute.

Le massage cardiaque

  • Le principe du massage cardiaque consiste à comprimer le cœur pour entretenir la circulation sanguine, en pratiquant un cycle alternant bouche-à-bouche (insufflation) et compression thoracique.
  • Si la victime a moins de 8 ans, le cycle est de : UNE insufflation et CINQ compressions.
  • Au-delà de cet âge, le cycle est de : DEUX insufflations et QUINZE compressions.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top