Now Reading
Quand je bois je ne sais pas m’arrêter

Quand je bois je ne sais pas m’arrêter

Votre difficulté vient du fait que vous ne parvenez pas à contrôler votre consommation d’alcool. De ce fait, vous subissez davantage cette situation que vous ne la choisissez réellement.

Une consommation excessive sans problèmes?

Même si elle n’est pas quotidienne, votre façon de boire peut vous amener à des états d’ivresse avancée, voire à une perte de conscience. Avec sa cohorte de désagréments (maux de têtes, nausées, trous noirs, etc.), les lendemains sont souvent difficiles.

Avec le temps, vous pouvez également faire le constat que votre consommation d’alcool commence à avoir des conséquences sur vos relations et sur votre santé. Enfin, vous remarquez peut-être que votre comportement sur la route est de plus en plus souvent dangereux après avoir consommé de l’alcool.

Vous voulez boire ou continuer à boire de l’alcool pour le plaisir, mais en réduisant votre consommation ? Quelques astuces :

  • Buvez de l’eau si vous avez soif. L’alcool ne permet pas de calmer la soif. C’est même le contraire.
  • Avant de boire de l’alcool, mangez quelque chose si vous avez faim.
  • Buvez de préférence dans un verre et non à la bouteille. En effet, vous boirez probablement plus à la bouteille. Car vous en verrez moins vite le fond…
  • Si vous buvez, alternez avec des boissons non alcoolisées.
  • Donnez-vous un maximum de verres à ne pas dépasser. Ou bien, fixez-vous une heure à laquelle vous arrêterez de boire.
  • Ne mélangez pas plusieurs sortes de boissons alcoolisées.
  • Ne buvez pas systématiquement de l’alcool si vous êtes fatigué, stressé ou préoccupé.
  • Lors d’une sortie au restaurant, commandez aussi de l’eau si vous aimez bien accompagner votre plat d’un verre de vin.
  • Vous voulez réduire votre consommation d’alcool ? Changez également vos habitudes liées à cette consommation.
  • Si vous buvez toujours un verre après le travail, ajoutez à cela une autre habitude plaisante au moins deux jours par semaine. Par exemple, vous pouvez vous accorder un plaisir culinaire, faire une promenade, prendre une bonne douche, etc.
    Demandez-vous ce que vous feriez s’il n’y avait pas d’alcool vendu près de chez vous ?
  • Si vous buvez principalement à domicile, ne faites plus de grande réserve d’alcool et/ou faites en sorte de ne pas en avoir du tout chez vous à intervalles réguliers.
  • Notez votre consommation. Tenez un journal de bord de votre consommation journalière sur plusieurs semaines. En effet, il est plus difficile de nier sa consommation quand celle-ci apparaît «noir sur blanc».
  • Si vous avez du mal à dire non, par exemple dans une soirée , anticipez ce que vous ferez si la situation se présente. Vous pouvez éventuellement penser à une raison claire pour vous justifier.

Source: infoalcool

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top