Now Reading
Le syndrome de l’imposteur ou le mal du siècle !

Le syndrome de l’imposteur ou le mal du siècle !

Malgré leurs succès, les personnes visées par le syndrome de l’imposteur sont convaincues que leur réussite est due à un concours de circonstances, à leur travail acharné ou à leurs relations professionnelles. Il ne leur vient pas à l’idée que leurs compétences soient au cœur de leur succès. Elles sont persuadées de tromper le monde et vivent dans la crainte qu’on ne découvre la vérité. Avec de telles croyances, il devient inévitable qu’elles finissent souvent par créer des situations qui valident leurs sentiments.

Deux psychologues américains , Pauline Clance et Suzanne Imes , lui donnèrent ce nom en 1978.  Ils l’ont décrit comme un sentiment de « fausseté dans les gens qui croient qu’ils ne sont pas intelligents, capables ou créatifs malgré les preuves de rendement élevé. Alors que ces personnes sont très motivées pour atteindre leurs objectifs, ils vivent dans la peur d’être « découvert » ou exposés comme des fraudes.

Quelles sont les caractéristiques de ce syndrome?

Ce syndrome se caractérise principalement par une mauvaise attribution pour expliquer les événements positifs. Plus précisément, les personnes atteintes de ce trouble tendent à adopter un style d’attribution externe pour les situations positives. Par exemple, elles attribuent leur réussite à la chance, à leurs relations, à des concours de circonstances indépendants de leur volonté, etc… et non à leurs propres capacités.
Aussi, d’autres caractéristiques psychiques viennent s’ajouter à ce défaut d’attribution:

  • une anxiété générale;
  • une tendance à la dépression;
  • une tendance à avoir honte;
  • une faible estime de soi.

 

 

D’ailleurs, ce manque d’estime de soi joue un rôle important dans le sentiment d’imposture que ressentent ces personnes car il suscite une tendance à surestimer les capacités des autres et à dévaluer leurs propres aptitudes. D’où l’incompréhension de leurs résultats souvent supérieurs à la moyenne.

Quelques exemples pour savoir si vous avez le syndrome de l’imposteur !

« Pourquoi moi, et pas l’autre ? »: la dépréciation de soi par comparaison !

« C’est normal, c’est mon boulot ! »: le rejet des compliments !

« Ton travail, en ce moment n’est pas top »: l’effritement face à la critique !

« Il faut que je m’en sorte tout seul »: la peur de se faire aider !

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top