Now Reading
Tunisie: Il n’y aura pas d’égalité dans l’héritage

Tunisie: Il n’y aura pas d’égalité dans l’héritage

Si toutes les statistiques donnent la femme tunisienne comme plus travailleuse , plus dévouée et plus productive, le mufti de la république tunisienne Othman Battikh a déclaré que  la question de l’héritage a déjà été tranchée par le Coran et ne peut pas être discutée, mais comme réconciliation ce dernier continue en disant  : “C’est son droit de travailler, et son mari n’a pas le droit de lui prendre ne serait-ce qu’un millime”, a-t-il ajouté

Le Mufti est-il un décideur dans une république démocratique qui se base sur une constitution ? Si nous avions à appliquer la chariaa, coupant les mains des voleurs ou arrêtons cette mascarade .

Pourquoi la question de l’héritage est-elle si sensible ? Serait-ce si grave que l’homme et la femme aient les mêmes droits sur l’héritage ? Que les ouvrières agricoles qui meurent en allant travailler  héritent?  Est-il nécessaire que la femme tunisienne reste inférieur en société pour rassurer l’ego du patriarcat ?

Malheureusement pour le Mufti de la république tunisienne, les femmes tunisiennes sont devenues de plus en plus indépendantes,  elles sont propriétaires , ont des biens, des voitures et travaillent, elles dépassent la gente masculine dans les études et dans l’entreprise, même si le taux de chômage des femmes restent élevé, la machine est en marche…

Malheureusement pour le Mufti de la république tunisienne, la femme n’attend pas sa bénédiction pour travailler et pour garder son argent .

Malheureusement pour le Mufti  le taux élevé des divorces à donner naissance à des femmes qui ne résument pas leur statut social à l’épouse dévouée. Malheureusement pour le Mufti il n’y changera rien . Il peut continuer ses grandes déclarations, le terrain qu’est le quotidien tunisien ne se fondera jamais dans le moule des théories politiques et des idées arriérés .

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top