Now Reading
Tunisie : une lycéenne s’adresse au ministre de l’éducation

Tunisie : une lycéenne s’adresse au ministre de l’éducation

Capture d’écran 2015-10-16 à 15.09.28

C’est sur le profil Facebook de Houda Driss que la lettre se trouve. Aujourd’hui les plaidoyers sont numériques et se partagent. L’intérêt de cette lettre c’est qu’elle porte la parole de Sarra, lycéenne au lycée pilote .

La lettre :

“Mr le Ministre de l’éducation :
Dans mon lycée pilote
Il n’y a pas de bibliothèque, pourtant lire est le premier pas vers la vie
Il n’y a pas de jardin, pourtant une fleur peut donner l’envie
Il n’y a pas d’activités sportives, ni de distraction
Les quelques activités culturelles sont organisés par les élèves avec zéro appui de la part de l’administration
On n’invite pas des écrivains pour discuter de leurs livres avec les élèves
On n’organise pas des expositions de peinture ou autres créations des élèves
On ne fait pas des excursions pour mieux connaître la Tunisie
On ne discute pas avec les élèves, on n’essaie pas de les comprendre, de déchiffrer leurs soucis, leur appréhensions, leurs rêves et aspirations…
Dans mon lycée pilote, il y a l’élite des professeurs, des ordinateurs et les meilleurs équipements…mais
Les élèves sont tous les jours matraqués: vous êtes l’élite, vous devez avoir des vingt sur vingt, c’est votre destin, et on s’en fout de vos dons et talents, de vos peurs et chagrins…
Dans mon lycée pilote, pas question que tu rêves, tu fais d’excellentes notes ou tu crève
Mr le ministre
Un lycée pilote…je n’en veux pas, je veux juste un lycée, où tous les élèves sont égaux quant aux services rendus, où les mots démocratie et égalité prennent leur étendue
Où je peux suivre mes études et forger ma personnalité,
Où je peux exceller en maths et continuer…à lire, chanter, danser, rire et rêver…”

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top