Now Reading
Tunisie: Quand le ministère de l’éducation nomme un mort dans une commission

Tunisie: Quand le ministère de l’éducation nomme un mort dans une commission

  • Nomination d’un mort dans la commission de recrutement des assistants en langue, poésie et civilisation française. 
  • Il s’agirait de Elyes Ennaifer, décédé depuis plusieurs années.

Le ministère de l’Enseignement Supérieur a partagé sur son site la liste des universitaires qui constitueront les commissions de recrutement pour l’ années 2016, sauf que cette liste , aujourd’hui retirée , portait le noms d’un mort. Celui de Elyes Ennaifer .

Les réactions ne se sont pas faites attendre !

Hier, sur le site officiel du Ministère de l’Enseignement Supérieur tunisien, on a publié les noms des universitaires qui feront partie des commissions de recrutement pour 2016 et 2017 (chaque commission est composée de 5 universitaires; elle est appelée à sélectionner les futurs universitaires). Pour la commission de recrutement des assistants de français, il y avait le nom de feu Elyas Ennaifer, honorable collègue décédé depuis quelques années. Aujourd’hui, la liste de la commission de français a disparu: elle a été enlevée du site (“fè9ou” après 24h!!!). Alors qu’en pensez-vous ? Je m’adresse d’abord à mes collègues universitaires, spécifiquement à mes anciens professeurs qui sont habitués à être membres de ces commissions. C’est de l’amateurisme poussé à l’extrême?? c’est fait exprès ?? Est-ce qu’il y a plus bas et plus “dangereux” que ce stade-là ??????

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top