Now Reading
Il donne une leçon magistrale à un policier européen

Il donne une leçon magistrale à un policier européen

Certains l’appellent le guichet de la honte, celui des passeports de seconde zone, Il donne une leçon magistrale à un policier , à vous de juger !

Capture

 

En arrivant au contrôle de police à l’aéroport, dans un grand pays du monde civilisé…

Police: Bonjour monsieur, c’est pour un contrôle de routine.

Marwan: Pour aujourd’hui, est-ce que c’est plutôt un contrôle de mon arabité ou de mon islamité?

Police: Passeport, billet et visa. Et pour information, c’est un simple contrôle aléatoire.

Marwan: Je suis statisticien ET musulman. Donc je ne crois PAS au hasard. Ce qui est aléatoire pour vous est invariablement discriminatoire pour moi. Et c’est cette même notion d’une sélection supposément “aléatoire” qui vous a fait arrêter, pendant les 22 minutes où j’étais dans la file d’attente, uniquement des personnes de couleur, portant un signe religieux le plus souvent, une barbe le plus souvent, provenant d’un pays bombardé par le vôtre, le plus souvent. Donc quand un officier de police, dont la qualité professionnelle principale est d’éxecuter des ordres, se retrouve à n’arrêter que des Noirs, des Arabes et des Indo-Pakistanais, j’y vois toutes sortes de choses, mais strictement rien d’aléatoire.

Police: On risque de vous garder un bon moment si vous continuez. Quel est le motif de votre visite?

Marwan: Je viens pour donner une conférence.

Police: Sur quoi?

Marwan: Sur le profilage éthnique et religieux par les forces de police, en matière de lutte anti-terroriste.

Police: Non mais vous vous moquez du monde?

Marwan: Non, tenez. C’est écrit là, sur le courrier que vous avez du mal à lire, avec le nom de votre ministre de l’intérieur en gros. Mon travail c’est d’expliquer à vos supérieurs quels ordres vous donner. Du coup je vais leur parler de vous tout à l’heure. Mais promis, je ne dirai que la vérité…

Police: Mais vous avez un pass diplomatique, alors! Pourquoi vous ne l’avez pas dit plus tôt? Je vous aurais laissé passer tout de suite!

Marwan: Parce que ça ne m’intéresse pas beaucoup, la manière dont vous traitez les diplomates. Ce qui m’intéresse, c’est comment vous traitez les êtres humains, notamment lorsque leur couleur de peau ou leur religion deviennent des signaux d’insécurité pour vous. Sans passe-droits, sans privilèges. Et je dois dire que vous ne m’avez hélas pas déçu…

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top