Now Reading
Une immense cyberattaque a visé des grands sites Web

Une immense cyberattaque a visé des grands sites Web

Netflix, Twitter, Spotify, Amazon, eBay ainsi que ceux de médias comme CNN ou le New York Times ont été perturbés ou complètement inaccessibles une partie de la journée de vendredi aux États-Unis et en Europe en raison d’une large attaque par déni de service touchant une société intermédiaire. Des hackers de Wikileaks auraient revendiqué l’opération.

L’attaque a pris la forme d’un déni de service distribué (DDoS).

De plus en plus répandu, ce genre de cyberattaque consiste à rendre un serveur indisponible en le surchargeant de requêtes ou en accaparant ses ressources jusqu’à épuisement, souvent à partir d’un réseau de machines zombies elles-mêmes piratées et utilisées à l’insu de leurs propriétaires (des «botnets»).

La cible de l’attaque est la société Dyn, qui fait le pont entre les adresses IP et les noms des sites Internet.”

Selon la firme de sécurité Flashpoint, il s’agit réseau de machines compromises infectée par un virus.

La grande différence avec les attaques DDos habituelles, c’est que ce virus ne s’attaque pas à des PC mais à des objets connectés : caméras de vidéosurveillance, DVR (magnétoscope numérique), moniteurs pour bébé, routeurs etc.

Ces objets sont en général protégés par un identifiant et un mot de passe du constructeur.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top