Now Reading
Le vent de l’art contemporain arabe souffle sur le monde

Le vent de l’art contemporain arabe souffle sur le monde

Si certains le remettent totalement en question, l’art contemporain a retrouvé dans les artistes arabes un sens profond, qui attire de plus en plus les regards vers lui. Géographiquement, ils sont ici et ailleurs, dans leurs pays d’origine et hors de leurs frontières, les artistes arabes sont devenus incontournable dans les foires ; Biennale , Abu Dhabi, Dubai , Marrakech … mieux encore ils vendent. Alors que la scène était submergée de chinois, de russe et d’européens, aujourd’hui les noms changent. Si en Tunisie, les artistes résident sur le territoire, d’autres pays comme l’Irak , le Maroc ou l’Algérie , les créateurs se trouvent obligés de partir pour pouvoir continuer à travailler en liberté .

L’esthétisation du « tier-monde » et de son quotidien :

Pour avoir un début d’histoire de l’art arabe, il est possible de commencer avec Saloua Raouda Choucair née à Beirut en 1916, a commencé à expérimenter dés 1946, elle ne vendra rien jusque’au  1962. Hamed Abdallah exécuté ses premiers «papier froissé» ou «papier» Crumbled compositions abstraites dans la même année 1946 au Caire.

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top