Now Reading
Watania: censure, incompétence , non respect du droit d’auteur….

Watania: censure, incompétence , non respect du droit d’auteur….

Nous savons que notre télévision nationale est loin d’incarner l’esprit “canal” mais aller jusqu’à enlever une partie du film à cause du mot Whisky ! Aujourd’hui c’est le YOUPOST de  Nasredine Ben Maati que nous partageons .

Le 14 janvier 2016, la télévision nationale (Watania 2) a diffusé une version censurée de mon film Wled Ammar. La productrice et moi-même avons réagi. Nous avons demandé à la directrice de la Watania 2 de ne plus diffuser cette version, dans laquelle ils ont découpé le film, en enlevant plusieurs parties indispensables. Je leur ai expliqué que je ne les autorisais pas à enlever des images de mon film.

Watania 2 a argumenté, disant que les monteurs de la télévision nationale ne savaient pas faire “des bips”, et ne savent que couper des images (alors que faire un bip sur une image fait partie des bases qu’un monteur doit connaitre).

Je me suis rendu aux locaux de la télévision avec le monteur du film, nous leur avons montré comment faire des bips, et le monteur a même aidé la monteuse de l’émission à mettre les bips sur les gros mots, afin qu’ils diffusent désormais cette version bipée et non pas leur version CENSURÉE.

A la surprise générale hier, ils ont rediffusé leur version censurée, en coupant encore une fois certaines séquences très importantes du film. Le générique de fin a également été coupé, notamment la chanson du Gultrah Sound System (Éli tchelou) dont la partie où Halim dit “أشربي يا تونس كاس وسكي وأرقصي”, tout simplement parce que ça parle d’alcool !

Ils ont réitéré sans montrer aucune forme de respect et de droits à la productrice du film, à l’auteur du film, ou encore au sujet du film qui parle justement de la censure.

Je pense que c’est le moment de nettoyer cet établissement de 1200 employés qui ne travaillent pas, et qui gâchent l’argent public. Même le jour où l’administration de la télévision a prit la décision de faire un feuilleton avec une équipe entièrement composée de techniciens issus de la télévision, ils ont dépensé 3 milliards de dinars pour faire “Warda wa kitab”.

Nous avons décidé de porter plainte à la HAICA. Espérons qu’ils réagirons rapidement.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top