Now Reading
Zine El Abidine Ben Ali en 15 dates

Zine El Abidine Ben Ali en 15 dates

Zine El Abidine Ben Ali en 15 dates

 

-3 septembre 1936 :

Naissance de Zine El Abidine Ben Ali à Hammam Sousse, il est le quatrième d’une fratrie de 11 enfants.

 

-1956 :

Zine El Abidine Ben Ali rejoint les rangs de la jeune l’armée tunisienne, pour intégrer ensuite l’école spéciale militaire de Saint Cyr puis l’école de l’artillerie de Chalons-sur-marne.

 

-1964 :

 

Il prend en charge la direction et la création de la sécurité militaire qu’il dirige pendant 10ans .

 

-1978

Le premier ministre Hedi Nouira le nomme à la tête de la sureté générale

 

-1980

Il occupe le poste d’ambassadeur en Pologne

 

-1984

Après les émeutes sanglantes de janvier 1984, il est promu patron de la sureté nationale.

 

 

-1986

Il devient le ministre de l’intérieur

 

– Octobre 1987

Il est promu premier ministre

 

-7 Novembre 1987

Ben Ali fait jouer de l’article 57 de la constitution de 1959 et sur foi d’un rapport médical signé par 7 médecins attestant de l’incapacité du président Habib Bourguiba à assumer ses fonctions, il le dépose ensuite pour sénilité. Il devient alors en tant que successeur constitutionnel, président et chef suprême des forces armées.

Il est à noter que ce coup d’état n’a fait 0 morts et 0 blessés, il est considéré comme le coup d’état le plus pacifiste au monde.

Dans une déclaration le lendemain, il rend hommage aux énormes sacrifices consentis par Bourguiba au service de la libération de la Tunisie et de son développement.

 

-14 Janvier 2011

Révolution (ou coup d’état) et départ de la présidence

 

-2011

Ben Ali est condamné par contumace à 35 ans de prisons et à 91 millions de dinars d’amende pour détournement de fonds public.

Ben Ali est condamné à quinze ans et six mois de prison pour possessions de stupéfiants et d’armes.

La chambre correctionnelle du tribunal militaire permanent de première instance de Tunis le condamne à 5 ans de prison pour torture.

 

-2012

Ben Ali est condamne a perpétuité pour son rôle dans la répression du janvier 2011 par le tribunal militaire du Kef.

Le tribunal militaire de Tunis le condamne à perpétuité dans le procès des martyrs et blessé de la révolution.

 

-2013

Le tribunal militaire de Tunis le condamne à vingt ans de prison dans l’affaire des incidents meurtriers de Ouardanine.

 

-2014

Il est condamné à la prison à perpétuité pour homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire dans l’affaire d’un martyr et de deux blessés de Sfax.

Il est condamné à une deuxième peine de prison à perpétuité par le tribunal militaire permanent de première instance de Sfax dans l’affaire des martyrs et blessés d’El Hamma

 

-Le 5 juin 2015

Il est condamné par contumace à cinq ans de prison ferme dans une affaire d’octroi illégal de terrains à Carthage

 

 

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top